ἐνηλύσιον

life

Dans ce lieu frappé par la foudre,

les éclairs et les phares

où circulent les bienheureux

et le fleuve de l’oubli

où se jouxtent les mondes

où les trottoirs s’espacent

où se séparent les berges,

et où Cerbère s’assoupit

on se souvient

de l’indicible

Publicités
Publié dans: bleu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s